La tempête des corneilles

Corneilles d’Amérique en forêt – Crédit-photo : Dutchbaby, Fickr

Mon exubérance amusa mon oncle. Il se racla la gorge pour ouvrir la voie aux mots. Ses yeux pétillants se réduisirent à deux fentes, s’emplirent de rires, soulignant ses pattes d’oie. Ses mains s’agitèrent dans l’air, dessinant les mots : «Fille, attends au moins que la tempête des corneilles soit passée avant de crier victoire. C’est trop tôt pour parler de printemps.» Continuer la lecture de La tempête des corneilles