Le plan (1)

en-mer-2

Un ami retrouvé au bout d’une corde durant un hiver rigoureux dans un village éloigné. Il n’en fallait pas plus pour que ce drame vienne fouetter le quotidien de monsieur Vanasse. À partir de ce moment fatidique, ce mécanicien d’une trentaine d’années, créatif et patenteux, commença à s’interroger.

«ET MA VIE ? SUIS-JE TROP OCCUPÉ À RÉPARER LES VOITURES DES AUTRES, ENFERMÉ DANS MON GARAGE, OUBLIANT D’EN PROFITER?»

carte-geographique_________________________________________________________________________________

DOUCEMENT, SECRÈTEMENT, UNE IDÉE FIT SON CHEMIN.

Le soir, après une journée de travail passée dans son garage non-chauffé situé à quelques pas de sa maison, les mains rougies par le froid et la bouche expirant des volutes de fumée blanche, il faisait un feu dans son poêle à bois, s’asseyait à sa table de cuisine et étalait sa carte géographique. Sans que personne ne le sache, il s’instruisit sur la météo et les vents dans une école réputée de la région.

bateau-nom

marc-renove-bateau

___________________________________________________

Deux ans après le drame, un voilier apparut sur son terrain. Qu’il projetait de rénover. Monsieur Vanasse avait un plan. Il voulait faire le tour du monde. Seul. Un tour du monde dans lequel il prévoyait des escales pour aider les gens. Comment ? Il verrait sur place.

Deux autres années s’écoulèrent. Après la réussite de quelques mises à l’eau,  il était prêt à prendre le large.  Il vendit tout : maison et terres et embarqua sur son voilier, le Ryujin, un nom signifiant dragon des mers dans la mythologie japonaise. Un seul nuage venait assombrir son départ, monsieur Vanasse s’était épris de Mylène. Sa nouvelle idylle, fille de pêcheur, sachant qu’il était inutile de lutter contre l’appel de la mer, le laissa partir non sans lui avoir promis qu’elle le rejoindrait parfois lors d’escales.

bateau-3-voiles

__________________________________________________________________________________

IL PRIT LA MER À L’AUTOMNE 2016, APRÈS LA SAISON DES OURAGANS.

Il essuya plusieurs tempêtes en mer dont l’une le maintint sur le qui-vive durant 18 heures. Arrêté deux fois par la garde-côtière pour contrôle, il accosta à Halifax, en Nouvelle-Écosse, et laissa passer une autre tempête. Comme promis, Mylène vint le rejoindre. Qu’il était doux de voguer ensemble quelques jours dans la région. Puis, elle rentra. Toute la solitude s’abattit d’une traite sur monsieur Vanasse. En plus de cette nouvelle difficulté à continuer le voyage seul, s’ajoutait le fait que la saison avançait apportant son lot de tempêtes, ce qui le retardait dans son itinéraire. À ce rythme-là, il ne pourrait respecter ni son budget ni son trajet. Peut-être devait-il remettre en question son voyage et conclure que son plan était à moitié réussi : il voulait partir sur un voilier, ce qu’il avait fait. Quant à faire le tour du monde… Il questionnait aussi la durée du voyage qu’il avait initialement prévue de cinq ans. Devait-il abandonner et rentrer ?

bateau-vendu

________________________________________________________________________________

Après quelques jours d’hésitation, il prit une décision.

IL POURSUIVRAIT SON PÉRIPLE, MAIS PAR VOIE DE TERRE.

Son but restait le même, il changea seulement le moyen d’y arriver. Il vendit son bateau sur place.

«JE ME SENS TELLEMENT LÉGER DEPUIS QUE J’AI VENDU MON VOILIER, C’EST FOU CE QUE LES BIENS MATÉRIELS PEUVENT ÊTRE DES ENTRAVES ET NOUS ENCHAÎNER DANS UN SYSTÈME.»

Un système que monsieur Vanasse a décidé de mettre en veilleuse quelques temps pour suivre la bohème qui l’entraîne vers des aventures qu’il veut savourer, même si cela exige de laisser son voilier, qu’il a bichonné durant deux ans, derrière.

Aux dernières nouvelles, il était arrivé au Nicaragua.

____________________________________________ Publié aussi sur Vonderfoule

5 réflexions sur “Le plan (1)

Tous vos commentaires sont lus avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s