À boire ! Secret de la bière d’Alexander Keith (7)

baril-degustation
Les bières d’Alexander Keith contenues dans des barils

De : Clémence Bourget
Date : 2007-08-22 – 09:15 PM
A : amis.internautes@clemenceetseshistoires.com
Sujet : Factory’s beer Alexander Keith

Allô.

Hier, je suis allée visiter la factory de la bière d`Alexander Keith.

alexander-keith-exterieur
L’édifice de l’usine de la fabrication de la bière Alexander Keith

Il paraît que c’est la bière la plus populaire, ici. Ils disent que c’est à cause de la saveur de malt unique et de son houblon qui dégage un soupçon de fleurs. Elle a effectivement bon goût. C’est l’Écossais Alexander Keith qui l’a créée en 1820, en Nouvelle-Écosse. La première saveur mise en marché est la «Alexander Keith Indira Pale Ale».

alexander-keith-s-interieur
Dès qu’on passe la porte d’entrée, on se retrouve dans une ancienne ruelle
entree-factory-2
Une fois l’entrée de l’usine franchie, on a l’impression d’être encore à l’extérieur

La porte de la factory franchie, on est instantanément plongés en 1800 à la vue d’une ancienne ruelle. Les murs de briques rouges et de pierres des vieux édifices ont été conservés, et l’endroit est recouvert d’un dôme vitré qui laisse entrer la lumière du jour. Ici et là, des bancs de parcs; des petits commerces de cadeaux et une brasserie affichent leurs belles enseignes. Tu sais combien j’affectionne les enseignes, elles sont comme l’emballage d’une boîte de chocolats, ça fait saliver avant d’entrer.

Elle est habillée en habits d'époque
Elle invite les gens à se regrouper autour d’elle pour débuter la visite

Une jeune femme habillée de vêtements d’époque se tient en haut des marches d’un vieil escalier et rassemble un groupe autour d’elle; quand elle le juge suffisamment gros, elle lui fait signe de la suivre.

Elle nous mène jusqu’à une pièce où nous entrons par une porte ovale en vieux bois, retenue par de grandes pentures de métal noir, que je caresse rapidement de la main en passant. Elle est trop belle ! J’en veux une dans mon appartement ! La jeune fille nous explique en anglais qu’Alexander Keith est retenu pour le moment. Il est en train de négocier un gros contrat, et elle s’occupera de nous jusqu’à ce qu’il se libère.

Nous la suivons jusqu’à une passerelle vitrée suspendue au-dessus des anciens édifices. Des images disposées le long du parcours remontent le temps à partir de scènes modernes jusqu’à l’entrée de la Nouvelle-Écosse dans la Confédération du Canada, en 1866.

Remonter le temps
Remonter le temps

Une jolie façon de nous amener à une salle de séjour. Au centre, trône la pièce maîtresse : une vieille table ayant appartenu à Alexander Keith lui-même et fabriquée en Italie. Des chaises aux coussins dodus bleus sont si invitantes qu’on s’y assoit avec plaisir pendant que sous notre poids, les planchers usés craquent.

Je lève la tête et je vois de jolis rideaux de couleur carotte suspendus aux fenêtres aveugles; sous l’une d’elle, un tartan traîne sur une chaise; cette sorte de lainage, dont les carreaux larges et les couleurs correspondent à chaque clan écossais, a été commandé par son épouse et dessiné en Écosse spécialement pour cette famille.

Mon regard se promène sur les murs de bois où des lanternes anciennes allumées nous plongent dans une atmosphère feutrée. On se met instinctivement à chuchoter entre nous. Une odeur de vieux bois mêlée de cire flotte dans l’air.

La jeune femme s’esquive en prétextant qu’elle va voir où en est Alexander Keith. En attendant de le rencontrer, ou du moins son personnage, on visionne une vidéo expliquant la fabrication de la bière et les premières livraisons faites par bateau.

tonelier
Le tonnelier

Un jeune homme arrive. C’est le tonnelier. Lui, il fabrique les barils de bois qui servent à entreposer la bière. Il nous raconte son train-train quotidien et plus je constate tout le travail que cela exige d’être tonnelier, plus je me sens émue.

Un peu, peut-être, par le fait que le fils de mon premier ancêtre paternel venu s’établir en Nouvelle-France était lui aussi tonnelier.

La partie moderne et ancienne du lieu de fabrication de la bière
La partie moderne du lieu de fabrication de la bière
La partie ancienne
Une partie de la pièce ancienne où l’on fabriquait la bière

Il nous mène vers la salle de fabrication des bières et nous tend de petits sacs en jute contenant des ingrédients que nous humons avec délectation. C’est ça leur secret, une histoire d’ingrédients goûteux ? Ben… je le savais !

Et lorsqu’il nous fait passer dans une taverne d’époque, ça devient franchement intéressant quand une autre jeune femme nous fait déguster les différentes sortes de bières.

biere-en-fut-taverne
La dégustation débute
L'intérieur de la taverne
L’intérieur de la taverne

Au bout de quelques minutes, ils entament des chansons dans un dialecte ancien rattaché aux langues celtiques : le gaélique écossais.

Les personnages entament des chansons
Les personnages chantent joyeusement

Ils recréent une scène sortie tout droit d’une période lointaine où l’on fréquentait ces petites tavernes taillées dans la pierre et le bois pour s’amuser. On frappe des mains pour les accompagner. Ensuite, ils nous proposent une partie de cartes. Sérieux, là, je crois qu’ils trichent… on ne gagne jamais !

degustation-biere
Les bières à déguster

Hic ! Je commence à être pas mal joyeuse avec toutes ces bières ingurgitées ! Mais comme ils nous sortent de là avant que l’on soit complètement guerlots, je peux t’affirmer que ça a duré près d’une heure. Heu… peut-être un peu plus. Hic !

Ah! que j’ai aimé cette visite, même si je n’ai jamais rencontré Mister Alexander Keith. Ce sont des hommes occupés ces messieurs business man !

See hic ! you soon. Que je t’aime fort tout à coup ! xoxo
Clémence

3 réflexions sur “À boire ! Secret de la bière d’Alexander Keith (7)

Tous vos commentaires sont lus avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s