Coli’Ann, Si loin de la maison

colibri_photo_albini-couture

Crédit photo : Albini Couture, ornithologue amateur

Un jour, un oiseau-mouche vivant sur la côte ouest de l’Amérique du Nord a été soufflé par une violente tempête jusqu’à notre maison familiale, en Gaspésie.

Avec l’aide d’ornithologues, nous avons tenté d’aider cet oiseau rare, un Colibri d’Anna, à passer l’hiver.

13 réflexions sur “Coli’Ann, Si loin de la maison

  1. La vidéo «Coli’Ann, Si loin de la maison» sera présentée, avec mon accord, lors de la réunion mensuelle du Club des Naturalistes de la Péninsule acadienne, soit le 2 novembre 2016, par le président M. Emile Ferron qui y voit l’occasion de démontrer que toutes les vies sont d’égale importance, même les minuscules oiseaux-mouches

    J'aime

  2. J’ai pu revoir une deuxième fois ton magnifique Coli’Ann. Quelle chance tu as eu de pouvoir l’avoir comme invité chez toi. Cette histoire est très touchante et elle nous donne le goût d’y revenir. La musique ainsi que les images et ta vidéo ont été choisies par une grande artiste. Bravo!

    Jocelyne

    J'aime

    1. C’est très gentil, Jocelyne, de me dire ça. Oui, ça a été une chance pour nous d’avoir ce magnifique oiseau le temps d’un automne. Dans le livre des visiteurs que tu peux consulter, quelqu’un s’est rendu jusqu’au Texas pour l’observer.
      https://clemenceetseshistoires.com/2016/09/07/coliann-si-loin-de-la-maison-visiteurs/

      La vidéo n’aurait pas été la même sans les musiques. Je sautais de joie quand l’artiste Marie-Jo Thério m’a si gentiment autorisée à utiliser sa fabuleuse chanson «L’oiseau de Paradis» qui collait parfaitement à l’histoire de Coli’Ann. Et la voix d’opéra de Carmen Léger, un pur ravissement ! Pis Mariouche avec sa musique d’ambiance à la fois dramatique et intense, un merci spécial à eux

      J'aime

  3. Superbes images, tu es vraiment bonne. Tu nous a fait vivre à mon mari et moi, beaucoup d’émotions avec Coli’Ann. Donald adore les oiseaux et il a trouvé ton histoire touchante.

    J'aime

    1. Merci Johanne ! Suis contente que ton mari ait été touché. Des petits oiseaux qui se perdent ainsi dans des tempêtes provoquées par les changements climatiques, ben il y en aura probablement de plus en plus. Non, mais on vas-tu se décider à les mettre de côté nos emballages de plastique ! On vas-tu finir par la mettre sur le marché la voiture sans pétrole !

      J'aime

  4. Bravo Clémence pour ce montage tout en beauté. Le images sont magnifiques, inspirantes et proches de la vraie vie… J,ai été captivée par Coli-Anne jusqu’au bout…- Et émue aussi. En peu d’images, tu as réussi a éveiller notre tendresse pour ce colibri exceptionnel. Un mot pour souligner la contribution de tant de personnes, dont Lorraine et toi – vous vous êtes mobilisées pour accueillir ce voyageur égaré. Merci pour ce partage. Et j’imagine que tu connais la légende du colibri… Sinon, je te la raconterai. Elle est si pertinente ici…

    J'aime

Tous vos commentaires sont lus avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s