Gabriel Leroux | De plombier à organisateur événementiel : un choix passionnel

Gabriel Leroux

Toc ! Toc ! Le son métallique et mélodieux n’est pas provoqué par un outil de plombier que l’on cogne contre un tuyau. Non. C’est plutôt celui de la passion qui frappe à grands coups à la porte de Gabriel Leroux, 18 ans, qui se destinait à devenir plombier jusqu’à ce qu’il tombe sur une annonce de cours offerts chez Zoom Académie en Organisation d’événements.

Une annonce sur Internet que lui soumet sa mère. «J’ai des habiletés manuelles, dit Gabriel, c’est pour ça que je voulais me former en plomberie, mais dans le fond, je suis un tripeux, un gars de musique.» Gabriel est batteur dans un groupe de musique pour lequel il a produit une trentaine de shows. Devenir organisateur d’événements s’inscrivait tout naturellement dans son parcours. Et puis, il avait comme principe de «vaut mieux faire ce que t’aimes même si c’est moins payant, que d’avoir la grosse job et de t’ennuyer à mourir.»

Il débute donc la formation à Zoom Académie où il bénéficie de l’encadrement offert par des professeurs qualifiés. Déjà, avant la fin de ses cours, une maison de disque s’intéresse à lui et lui propose de devenir planificateur d’événements.

Mais dévoré par la passion qui l’habite, il quitte son emploi au bout d’un certain temps pour devenir travailleur autonome afin d’organiser un festival de musique pour la relève artistique qu’il propose à la Ville de Repentigny qui l’accepte. Même si Gabriel Leroux a des projets plein la tête, une chose reste : l’implication bénévole auprès des Fondations. Il joue avec son groupe depuis trois ans pour amasser des sous pour Enfants Soleil et récemment pour la Fondation Simple Plan.

Un parcours qui semble voué à la réussite. Pourtant, Gabriel Leroux se fait souvent dire «non» à cause de son jeune âge. Un obstacle qu’il contourne avec philosophie : «Fonce ! Tu vas toujours avoir quelqu’un qui va te dire «oui».

3 réflexions sur “Gabriel Leroux | De plombier à organisateur événementiel : un choix passionnel

  1. Ton article sur le jeune Gabriel Leroux devrait être par beaucoup de jeunes qui se cherchent. Entre ceux qui se retrouvent en Centre jeunesse, en famille d’accueil, décrocheurs et parfois, sans but.

    J'aime

Tous vos commentaires sont lus avec plaisir !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s